Comme nous l’avons abordé précédemment, nous avons créé la S.A.R.L « Four Solaire Développement » dans le cadre du programme Régional Hélio-Parc, qui à pour but de développer le Tourisme Scientifique et Culturel sur les trois sites solaire de Cerdagne, avec Mont-Louis, Odeillo, et argasonne.

Actuellement, Hélio-Parc fonctionne par le renvoie des visiteurs d’un site à l’autre, par un système de réduction sur présentation du ticket d’entrée d’un premier site. Mais un billet commun pour les trois sites est à l’étude.

Par ailleurs, nous développons un partenariat actif, avec les autres sites touristiques de Cerdagne-Capcir, pour permettre à nos visiteurs de profiter de réductions, afin de découvrir également le Parc Animalier des Angles, la Grotte de Fontrabiouse, le Musée de Cerdagne à Sainte Léocadie, la Réserve Naturelle de la Vallée d’Eyne, la Ferme Pédagogique de Saint Pierre Dels Forcats, ainsi que l’ensemble des sites du RÉSEAU CULTUREL

La Cerdagne-Capcir au Naturel, c’est le soleil, la montagne, le climatisme, la neige, la nature, la vie au grand air, la faune et la flore, et une foule de découvertes. A tel point que nous avons mis en place avec les centres de vacances,des « Classes de découverte » sur les Énergies renouvelables, en plus des classiques classes de neiges et les classes vertes.

Depuis 1999, nous avons étés contactés et invités par le Maroc, pour un projet d’implantation d’un Four Solaire de 75 kW pour la cuisson des poteries de Safi, où 3000 emplois sont menacés en raison de la déforestation.

Ce projet avance bien et il est devenu une priorité des autorités locales. Car construction d’un four solaire de 75 kW, permettra d’économiser 1500 à 2000 tonnes de bois par an, soit la préservation de 100 à 200 hectares de végétation, car il n’y a plus de forêt dans cette région du Maroc ; tout en améliorant nettement qualité de la production, avec une énergie gratuite, inépuisable et totalement non polluante. Trois Maîtres Potiers sont
venus expérimenter le four solaire au mois d’août 2003, et reviennent régulièrement depuis. Ils ont réalisé  leurs céramiques au four solaire, avec l’argile et les émaux de Safi. En Novembre 2005 une Délégation Officielle composée de sept Autorités Marocaines, est venue découvrir concrètement la réalité de la cuisson au Four Solaire. Et depuis 2005, nous travaillons avec la Fondation Mohammed VI, pour la Recherche et la Sauvegarde de l’Arganiers, (dont ont tire l’huile d’Argan) avec laquelle nous développons un programme de « cuiseurs solaires », qui sont construits par les enfants des écoles, pour lutter contre la déforestation !

En plus du projet de SAFI, nous avons réalisé l’étude de faisabilité, pour l’implantation d’un Four Solaire pour la cuisson des Céramiques en Catalogne Sud, un troisième projet devrait rapidement voir le jour à Dakar, au Sénégal, mais aussi au Mexique et au Burkina Faso. Par ailleurs, nous avons également des contacts avec l’Algérie, la Tunisie, la Nouvelle Calédonie, pour des applications Industrielles, et aussi la Suisse, pour diverses applications Artisanales et agroalimentaires utilisant les fours solaires.

NOUS AVONS PROUVÉ QUE LA TECHNOLOGIE DES FOURS SOLAIRES FONCTIONNE, ET QU’ELLE EST RENTABLE, SANS AUCUNE POLLUTION, NI EMISSION GAZ A EFFET DE SERRE,GRÂCE AUX LE SOLEIL, GRATUIT ET INÉPUISABLE, ET QUI N’A PAS BESOIN D’ÊTRE
TRANSPORTÉ SUR DES MILLERS DE KILOMETRES !

SOUHAITONS QUE NOS DIRIGEANTS COMPRENNENT L’URGENCE DE DÉVELOPPER CETTE INVENTION FRANCAISE DE « FÉLIX TROMBE », POUR L’AVENIR DE LA PLANÈTE, ET POUR LE DÉVELOPPEMENT « DURABLE » DES PAYS DU SUD !… «« FAISONS VIITE,,, ÇA CHAUFE »» !!!